Navigation | la-valeur-ajoutée-du-concepteur-rédacteur

27 novembre, 2011

La valeur ajoutée du concepteur-rédacteur

La valeur ajoutée du concepteur-rédacteur dans La valeur ajoutee du concepteur-redacteur PIERARD0022-200x300Parce que chacun sait lire et écrire, certains pensent parfois que rédiger un bon texte est un exercice à la portée de tout le monde. Cette idée fausse repose sur une méconnaissance de ce qu’est, en réalité, le processus de l’écriture.Rédiger, ce n’est pas seulement “ mettre en forme ”, formuler de manière adéquate des idées préexistantes. Le travail de rédaction est un processus beaucoup plus subtil qui relève de la maïeutique.

En partant des éléments qu’il a à sa disposition — brief, interviews réalisés par lui, documents existants, recherches personnelles — et dont il effectue la synthèse, le concepteur-rédacteur contribue à mettre au jour une réalité, comme un sculpteur dégageant une forme de sa gangue de pierre. Le discours qu’il élabore n’est pas une simple juxtaposition d’informations : qu’il s’agisse d’un rapport d’activité, d’une brochure institutionnelle ou commerciale, d’un article de presse d’entreprise, d’un dossier ou d’un communiqué de presse, il constitue un ensemble homogène doté d’une véritable dimension créative.

Cette dimension créative est présente même dans les sujets les plus techniques et les plus austères. Elle s’exprime à travers le choix judicieux des accroches, titres, intertitres, mais aussi à travers l’architecture du texte, la fluidité du style, la souplesse des enchaînements. Un bon texte doit “ couler de source ”, se lire avec facilité, rendre clair ce qui est obscur.

L’écriture est un exercice d’éclaircissement. C’est une véritable “décantation” de la pensée qui s’opère par l’enchaînement des phrases et le choix des mots, ces “mystérieux passants de l’âme” : on écrit pour découvrir ce que l’on a à dire. On accouche en quelque sorte de sa propre pensée.

Les informations ne constituent que le matériau de base de ce processus créatif, qui aboutit à un objet nouveau et unique : on n’écrit jamais deux fois exactement le même texte ; en partant des mêmes informations, deux personnes différentes écriront deux textes différents.

Parce qu’il est entraîné en permanence à la “ gymnastique rédactionnelle ”, et qu’il possède une certaine distance avec les sujets qu’il traite, le concepteur-rédacteur est à même d’accomplir avec aisance ce travail créatif, qui peut se révéler extrêmement pénible et laborieux pour ceux dont ce n’est pas le métier.
Parce qu’il a du recul, il distingue mieux l’essentiel de l’accessoire, et peut ainsi délivrer une information efficace et bien structurée.
Parce qu’il a du métier et du talent, il sait trouver les mots justes, les formules percutantes.
Parce qu’il sait faire preuve d’empathie, il est capable de se mettre à la place de son lecteur pour lui tenir un discours clair, aisément compréhensible, qui répond à ses attentes.

Le résultat d’un bon travail de conception-rédaction est un texte intéressant, qui se lit sans effort.

C’est précisément cette facilité de lecture qui donne au lecteur l’idée fausse que l’écriture est facile. “N’importe qui pourrait en faire autant. Je pourrais facilement écrire cela, il suffirait que je m’y mette.” Seuls ceux qui se sont essayés à cette tâche savent à quel point l’exercice est ardu, et reconnaissent à son juste prix la valeur ajoutée du concepteur-rédacteur.

Par marielaurepierard le 27 novembre, 2011 dans La valeur ajoutee du concepteur-redacteur
Pas encore de commentaires

Mon activité d’écrivain et d’historienne

 

A côté de mon activité professionnelle, je suis également l’auteur de plusieurs ouvrages, sous le pseudonyme de Laure Hillerin :

o      La comtesse Greffulhe, L’ombre des Guermantes,, paru en octobre 2014 chez Flammarion.

Pour en savoir plus :

http://www.comtessegreffulhe.fr/

Greffulhe. Couv.OK

o      La duchesse de Berry, l’oiseau rebelle des Bourbons, paru en mai 2010 chez Flammarion (collection Grandes Biographies) 

Mon activité d'écrivain et d'historienne dans Liens DE-BERRY-GRANDE-BIO-189x300

La duchesse de Berry, l’oiseau rebelle des Bourbons

Pour en savoir plus : http://www.duchessedeberry.fr/

 

Autres livres publiés sous le pseudonyme de Laure Hillerin :

o      Charles et Camilla (Albin Michel, 1998)

o      2000 et Une nuit, roman (éditions First, 1999)

o      On ne prête qu’aux riches (éditions Albin Michel, 2001), en collaboration avec Armand de La Rochefoucauld.

o      Le Tiroir indiscret, roman, (Mercure de France, 2004)

 

 Livres publiés  sous le nom de Marie-Laure Piérard :

-     Guide pratique de l’attelage (éditions Olivier Perrin, 1973)

-     Le Cimetière Montparnasse, ses mystères, ses promenades, ses secrets (éditions Michel Dansel, 1983, réédité en 2009 aux éditions de Borée)

 

 

Par marielaurepierard le 27 novembre, 2011 dans Liens
Pas encore de commentaires

11 septembre, 2008

REFERENCES LES PLUS RECENTES

DEPUIS 2006 :

. E.ON France : rédaction des pages France du magazine interne E.ON Wolrd (2012)

. HR ACCESS : rédaction du Livre Blanc de la dématérialisation RH  (2011). Rédaction d’un document intitulé Comment l’innovation accompagne et favorise l’évolution de l’organisation et des méthodes de travail (2012)

- Capgemini : rapport annuel 2006 et synthèse Web. Rapport annuel  et document de référence 2011 (2012)

- GDF SUEZ : contrat 2006 -2009 pour la rédaction des outils de communication interne sur la fusion GDF-SUEZ et l’ouverture des marchés ; collaboration ponctuelle au magazine Groupe Horizon Mag ; collaboration régulière au web magazine Energie France Live ; rédaction de “Flash Energie France”.

- Groupe Bourbon (leader des services maritimes à l’offshore pétrolier) : de 2006 à 2011 : rédaction du magazine RelationShip (trimestriel), de rapports annuels, de pages web. Traduction-adaptation (anglais/français) de la brochure corporate Bourbon 2012.

- Groupe BASF : conception-rédaction du magazine externe R-M News (peinture automobile) depuis 2009.

– Veolia Environnement: conception-rédaction du rapport annuel  Veolia Eau 2009

- ArcelorMittal : collaboration au Magazine externe Update. (collaboration régulière avec le groupe Arcelor et ses « ancêtres », de 1987 à 2009).

- Schneider Electric : web magazine Ecouter-Voir 2006-2009.

- EDF R&D : conception-rédaction du magazine interne Nouvel’R 2001-2007. Rédaction de brochures et documents de synthèse (2009). Collaboration avec EDF depuis 1991.

- Electricfil automotive (électronique automobile) : brochures corporate, dossiers de presse, documents techniques, pages web…

- EADS Defence & Security Systems : brochure marché Global Security (2009). Collaboration régulière, puis occasionnelle avec le groupe EADS et ses « ancêtres » (Matra Communication, EADS Telecom, Matra Défense…) depuis 1988.

- ONERA (Office National de la Recherche Aérospatiale : rédaction de plates-formes de communication sur les thèmes environnement et RH (2009).

- Weldom : conception-rédaction du magazine EntreNous, destiné au réseau des adhérents

- Akiolis Group : conception-rédaction de la brochure corporate SOLEVAL (2011)

- Éditions Weka (leader européen de l’information professionnelle actualisée) : marketing direct de 2000 à 2007.

- APEC (Association Pour l’Emploi des Cadres) : brochures Annonceurs

- CNAF (Caisse Nationale d’Allocations Familiales) : brochure corporate

- Dixence (opérateur immobilier tertiaire) : brochure corporate

- Mindscape (éditeur multimédia) : brochure corporate

- Eurexpo : brochure corporate

- Divers secteurs du bâtiment : Cerland, Nicoll, Geminox, Lamotte….

Par marielaurepierard le 11 septembre, 2008 dans References
Pas encore de commentaires

ATOUTS

Attestés par la fidélité de mes clients :

PRESTATIONS

La prise en charge complète de vos dossiers :

DOMAINES D’INTERVENTION

La communication écrite B to B

- Conseil éditorial
- Brochures institutionnelles et commerciales
- Rapports annuels
- Sites Internet et e-publishing
- Journaux d’entreprise (internes et externes)
- Dossiers de presse
- Marketing direct
- Annonces presse
- Scénarios vidéo

    Très bonne connaissance, en particulier, de l’industrie et des services dans les secteurs de haute technologie : énergie, défense, électronique, informatique, télécommunications, services maritimes à l’offshore, sidérurgie…

    Par marielaurepierard le 11 septembre, 2008 dans Domaines d'intervention
    Pas encore de commentaires